2e Assises Nationales de la Construction en Terre

Atelier 1 : la terre en décoration intérieure

L’engouement de la décoration et de l’aménagement d’intérieur fait aujourd’hui la part belle à de nombreux matériaux traditionnels, la terre en particulier, qu’elle soit utilisée sous forme d’enduit, de peinture ou laissée brute après mise en œuvre, en mur porteur ou en remplissage. Ce secteur en plein développement est une source d’activité importante, tant pour les fabricants et préparateurs de matériaux que pour les applicateurs.

Cet atelier vise à cerner l’état actuel des pratiques et des marchés. Il vise également à se demander en quoi ce créneau peut permettre la promotion de la terre crue auprès du grand public et auprès des concepteurs et prescripteurs. Il s’interrogera également sur le risque que peut représenter ce développement, au regard de l’industrialisation et de la normalisation que peut impliquer une large diffusion de ces produits et procédés.

Atelier 2 : la terre en rénovation écologique

Le bâti ancien, dans la variété des matériaux et des techniques utilisés, fait l’objet d’une attention particulière. Les matériaux et les techniques contemporaines posent souvent des difficultés.

En quoi la terre crue peut-elle répondre aux enjeux de la rénovation du bâti ancien ? Peut-elle s’inviter dans tout type de bâti, y compris dans le bâti d’après guerre ? Au-delà de son intérêt pour sa faible énergie grise, quel rôle peut-elle avoir dans l’existant ? Reste-t-elle limitée à des rôles de cloisonnement ou peut-elle jouer un rôle pour le confort intérieur et l’économie d’énergie ?

Dans la continuité des communications faites lors des premières assises, il s’agira ici de faire état des connaissances et réalisations menées par les uns et les autres et de confronter les différentes options, de manière à cerner les besoins d’informations, de recherche et esquisser l’amorce d’une culture commune sur ce sujet.

Atelier 3 : la restauration du patrimoine bâti en terre crue

Le patrimoine bâti en terre crue est présent dans bon nombre de régions françaises. Plusieurs territoires se sont investis dans la restauration et la mise en valeur du patrimoine. Des actions de formation ont été engagées.

Il s’agira ici d’évoquer ce contexte particulier de la restauration en confrontant les expériences de restauration fidèles aux traditions constructives locales, à des expériences de restauration ayant recours à d’autres techniques de terre crue, ou à l’utilisation de techniques alternatives.

Quelles places et quelles incidences ces alternatives peuvent-elles avoir sur la préservation du patrimoine et des savoir-faire ? Quelles sont, au regard des techniques traditionnelles, les questions qui se posent aux professionnels en terme d’assurabilité, de sinistralité sur les chantiers de restauration ? Quels sont les besoins en terme de reconnaissance des savoir-faire, de formation, de mise en valeur auprès du grand public ? Un positionnement collectif est-il possible pour répondre aux questionnements et positions des différents interlocuteurs et organismes ayant une influence et une action sur le patrimoine bâti ?

Atelier 4 : l’amélioration thermique du patrimoine bâti en terre crue

À l’heure où se pose de plus en plus fréquemment la question de l’amélioration thermique du bâti ancien au regard des enjeux énergétiques et climatiques, en quoi le patrimoine construit en terre crue se distingue t-il ? Quels sont les retours d’expérience sur des travaux d’améliorations thermiques menées sur du patrimoine bâti en terre crue ? Sur quelles données s’appuyer pour justifier le choix d’une technique par rapport à une autre ? Au delà des passions et des à priori, il s’agira de s’interroger objectivement sur les solutions techniques utilisées aujourd’hui, de peser et discuter leurs atouts et inconvénients pour esquisser, peut-être, une attitude commune des professionnels.

PROGRAMME DES IIes ASSISES

jeudi 1 octobre

Accueil des participants à partir de 10h Lieu : théâtre de Carentan

10h30 accueil et introduction des assises 11h15 contextes réglementaire et incitatif de la rénovation du bâti ancien - quels enjeux et potentiels pour la terre crue

12h30 déjeuner

14h00 ateliers 1 et 2 16h00 pause 16h15 reprise des ateliers 1 et 2 17h30 fin des échanges de la première journée

19h30 soirée des terroirs : l’ensemble des participants est invité à amener quelques unes de leurs spécialités régionales afin de partager un instant festif autour de l’exposition « terres de bâtisseurs » Lieu : maison du Parc à St Côme du Mont

vendredi 2 octobre 09h00 ateliers 3 et 4 10h45 pause 11h00 reprise des ateliers 3 et 4

12h30 déjeuner 14h00 réunion plénière - rapport des ateliers 1&2 15h00 réunion plénière - rapport des ateliers 3&4 16h00 pause 16h15 synthèse des assises 17h30 fin des échanges

19h00 dîner

20h30 conférence grand public proposé par le parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin

samedi 3 octobre Circuit de visite

En conclusion de ses échanges un circuit de découverte sera proposé mettant en lumière l’action du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin en matière de formation et de soutien à la rénovation et à la préservation du patrimoine bâti en terre abondamment présent sur son territoire.

9h00 départ de la gare de Carentan 16h00 halte en gare de Carentan pour les correspondances de train sur Paris (16h17) 17h30 fin des visites

Comment s’y rendre :

Par la route : Carentan est situé sur l’axe de l’A13 reliant Paris à Cherbourg Par le train : La gare de Carentan est régulièrement desservie par la ligne Paris Cherbourg

Fil d'actualités Facebook

Inscrivez vous pour recevoir toutes les dernières infos sur la construction en terre crue.
(Une newsletter par trimestre)